logo du brgm
accueil Contacts FAQ Mentions   téléchargement

GENERALITES
fleche Qu’est-ce que le DDRM ?
fleche Risques majeurs, prévention et gestion des risques
fleche Le contexte réunionnais
 
LES RISQUES NATURELS
fleche Le risque cyclonique et vents forts
fleche Le risque mouvement de terrain
fleche Le risque inondation
fleche Le risque volcanique
fleche Le risque feu de forêt
fleche Le risque houle, marée de tempête et tsunami
fleche Le risque sismique
 
LES RISQUES TECHNOLOGIQUES
fleche Le risque transport de matières dangereuses
fleche Le risque industriel
fleche Le risque nucléaire
fleche Le risque de rupture de barrage
fleche Le risque de rupture de digue
 
NUMEROS IMPORTANTS
Préfecture de La Réunion www.reunion.pref.gouv.fr
Site internet de Météo France www.meteofrance.re
Site internet sur la vigilance crues vigicrues-reunion.re
MÉTÉO FRANCE (répondeur) 32 50
(météo sur toute l'île, 30 cts/min)

08 97 65 01 01
(point cyclone, 51 cts/appel)
ALLO SENTIERS (répondeur) 0262 37 38 39
INFO ROUTE (répondeur) 0262 97 27 27
PREFECTURE 0262 40 77 77
POMPIERS 18
POLICE - GENDARMERIE 17
SAMU 15
N° D'URGENCE EUROPEEN 112
Réunion 1ère 0262 99 2000
FREEDOM 0262 41 51 51
FESTIVAL 0262 23 45 67
FRÉQUENCES FM
REUNION 1ère St-Denis : 89.20
St-Paul : 92.60
St-Pierre : 90.7
St-Benoît : 87.9
FREEDOM St-Denis : 97.4
St-Paul : 93.4
St-Pierre : 97.4
St-Benoît : 101.3
FESTIVAL St-Denis : 107.70
St-Paul : 93.80
St-Pierre : 107.5
St-Benoît : 88.5
 

FAQ (les questions les plus fréquemment posées)

Concernant les risques majeurs. Quels renseignements sur les risques majeurs pourrais-je trouver près de chez moi ?
En mairie, il existe plusieurs types de documents consultables par les administrés tels que :

- le DICRIM,
- le DDRM,
- les PPR approuvés,
- les documents d’urbanisme,
- etc.

Ces documents vous permettront d’en savoir plus sur les risques auxquels votre commune peut être soumise.

Quelle est la différence entre un raz-de-marée et un tsunami ?
Un tsunami est une énorme vague consécutive à un tremblement de terre, ou à une éruption volcanique ou à un glissement de terrain.

Un raz-de-marée est également une énorme vague, qui peut être d’origine sismique. Il n’a, malgré son nom, rien à voir avec le phénomène des marées ou les marées de tempêtes
(élévation du niveau marin lors des tempêtes).

Il n’y a donc que peu de différence significative entre les 2 termes, l’un est japonais, l’autre français, au point que les scientifiques s’accordent à utiliser systématiquement le mot « tsunami ». La nuance entre les 2 termes réside simplement dans l’origine du phénomène précurseur, sachant qu’elle peut être la même.
À ce propos, il n’y a pas de différence d’ampleur entre un raz-de-marée et un tsunami : l’un n’est pas plus violent que l’autre.

Quelle est la différence entre la protection et la prévention ?
En matière de risques, la prévention a pour but de réduire l’impact d’un phénomène prévisible sur les personnes et les biens. Elle intervient en amont du problème. Par exemple, le fait d’interdire la construction au pied d’une falaise permet d’éviter que la population ou les bâtiments soient atteints.

La protection a également pour but de réduire l’impact d’un phénomène mais dans le cas où l'évènement se produit. Par exemple, le fait de poser un filet sur une paroi rocheuse peut permettre de diriger la chute des blocs et éviter qu’ils n’atteignent des zones sensibles déjà existantes en contrebas.

On parle de risque naturel prévisible, peut-on donc savoir exactement quand ces phénomènes auront lieu ?
Dire qu’un risque naturel est prévisible ne signifie pas qu’on peut connaître le moment exact de sa survenue. Si on peut aujourd’hui déterminer la trajectoire des cyclones avec plus ou moins d’incertitude grâce aux prévisions météorologiques, on ne peut en revanche encore pas prévoir un tremblement de terre…
Cela signifie simplement que sur un territoire, un secteur, un lieu donné, le phénomène peut se produire car on est suffisamment renseigné sur ce fait.

Le Piton des Neiges s’enfonce. Quels sont les risques pour la population ?
Le Piton des Neiges s’enfonce régulièrement sous son propre poids, au niveau de la croûte océanique. Les séismes que nous ressentons le plus sur l’île en sont souvent la manifestation à la surface de la terre.
Mais rassurons-nous, il s’agit là d’un processus très long, pour lequel l’échelle d’une vie humaine ne représente rien : il se déroule sur des milliers voir des millions d’années.