logo du brgm
accueil Contacts FAQ Mentions   téléchargement

GENERALITES
fleche Qu’est-ce que le DDRM ?
fleche Le contexte Réunionnais

 
LES RISQUES NATURELS
fleche Le risque cyclonique et vents forts
fleche Le risque mouvement de terrain
fleche Le risque inondation
fleche Le risque volcanique
fleche Le risque feu de forêt
fleche Le risque houle, marée de tempête et tsunami
fleche Le risque sismique
 
LES RISQUES TECHNOLOGIQUES
fleche Le risque transport de matières dangereuses
fleche Le risque industriel
fleche Le risque nucléaire
fleche Le risque de rupture de barrage
fleche Le risque de rupture de digue
 
NUMEROS IMPORTANTS
Préfecture de La Réunion www.reunion.pref.gouv.fr
Site internet de Météo France www.meteofrance.re
Site internet sur la vigilance crues vigicrues-reunion.re
MÉTÉO FRANCE (répondeur) 32 50
(météo sur toute l'île, 30 cts/min)

08 97 65 01 01
(point cyclone, 51 cts/appel)
ALLO SENTIERS (répondeur) 0262 37 38 39
INFO ROUTE (répondeur) 0262 97 27 27
PREFECTURE 0262 40 77 77
POMPIERS 18
POLICE - GENDARMERIE 17
SAMU 15
N° D'URGENCE EUROPEEN 112
Réunion 1ère 0262 99 2000
FREEDOM 0262 41 51 51
FESTIVAL 0262 23 45 67
FRÉQUENCES FM
REUNION 1ère St-Denis : 89.20
St-Paul : 92.60
St-Pierre : 90.7
St-Benoît : 87.9
FREEDOM St-Denis : 97.4
St-Paul : 93.4
St-Pierre : 97.4
St-Benoît : 101.3
FESTIVAL St-Denis : 107.70
St-Paul : 93.80
St-Pierre : 107.5
St-Benoît : 88.5
 

Risques majeurs, prévention et gestion des risques
LA NOTION DE RISQUE MAJEUR

fleche Qu’est-ce qu’un risque majeur ?


Le risque résulte de la conjonction d’un aléa non maîtrisé ou non maîtrisable et de l’existence d’un enjeu (personnes, biens ou environnement).

schéma du risque

Le risque dépend donc :

- d’un aléa caractérisé par la probabilité d’occurrence d’un événement naturel ou anthropique d’intensité estimée sur une durée de temps et en un lieu définis
- de l’existence d’enjeux qui représentent l’ensemble des personnes et des biens ou l’environnement pouvant être affectés par cet événement
- de la vulnérabilité de ces enjeux. Les enjeux, bien que présents sur des secteurs ne réagiront pas de façon identique à un même phénomène selon leur vulnérabilité (une case en tôle et une construction maçonnée subiront des dommages différents pour une même rafale de vent par exemple). Plus généralement, plus les enjeux sont vulnérables, plus les dommages causés sont importants.

Le risque majeur est la possibilité d'un événement d'origine naturelle ou anthropique, dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionner des dommages importants et dépasser les capacités de réaction de la société.
Un risque majeur est caractérisé par sa faible fréquence et par son énorme gravité.

Les risques majeurs naturels et technologiques prévisibles

Conformément à l’article L 125-2 du code de l’environnement, ce dossier s’attache à présenter les risques majeurs, naturels et technologiques, prévisibles dans le département de La Réunion.

fleche Les risques naturels prévisibles

Sur le territoire national, onze risques naturels ont été recensés : les inondations, les séismes, les éruptions volcaniques, les mouvements de terrain, les avalanches, les feux de forêt, les cyclones, les tempêtes, les fortes houles et les marées de tempête et tsunamis.

les risques majeurs à la RéunionLe département de la Réunion est la région française la plus exposée aux risques naturels. Ceci s’explique par son relief jeune très marqué, par la nature de ses sols, son exposition au milieu tropical océanique et cyclonique, la fréquence élevée de son activité volcanique et une sismicité faible mais fréquente.

Dans le département, dix risques naturels majeurs ont été recensés :les cyclones et tempêtes, les mouvements de terrain, les inondations, les éruptions volcaniques, les feux de forêt, les séismes et les fortes houles, marées de tempête et tsunamis.

fleche Les risques technologiques prévisibles

Sur le territoire national, les risques technologiques recensés sont au nombre de cinq : le risque nucléaire, le risque industriel, le risque de transport de matières dangereuses et le risque de rupture de barrage et de digue.

Le département de la Réunion est soumis à ces cinq risques technologiques majeurs susnommés.

Les autres risques ne sont pas abordés, bien que leurs effets puissent être considérables. C’est le cas des risques environnementaux (pollutions accidentelles ou persistantes par exemple) et des risques sanitaires (épidémies, pandémie notamment) qui sont considérés comme spécifiques et font l’objet d’une législation particulière ainsi que de modes de gestion et de prévention propres.

De même, les risques de la vie courante (accidents domestiques, intoxications…) et les risques liés à la circulation routière, n’étant pas considérés comme des risques majeurs, ne sont pas abordés dans ce dossier.

Historique des évènements majeurs à la Réunion

Depuis plus d’un siècle, La Réunion a connu plusieurs évènements majeurs, généralement liés aux tempêtes, aux cyclones tropicaux et aux fortes pluies, associées ou non à ces derniers. La liste ci-dessous permet d’avoir un aperçu de ces épisodes historiques :

puce 1875 – Glissement catastrophique de «Grand sable» à Salazie – 63 personnes ensevelies
puce Février 1932 – Cyclone – 100 morts
puce Janvier 1948 – Cyclone – 165 morts et dégâts énormes (perte totale pour les cultures vivrières)
puce Février 1962 – Cyclone Jenny – 36 morts ; dégâts importants dus au vent
puce Mai 1965 – Effondrement en masse de 50 millions de m3 à Mahavel, évacuation des habitants de Roche Plate
puce Janvier 1966 – Cyclone Denise – 3 morts ; dégâts importants
puce Janvier 1980 – Cyclone Hyacinthe – 25 morts ; dommages considérables dus aux pluies
puce Juin 1980 – Éboulement en falaise sur la route du littoral, à l’entrée de Saint-Denis ; 3 morts
puce Février 1987 – Tempête Clotilda – 9 morts ; dégâts très importants
puce Janvier 1989 – Cyclone Firinga – 4 morts ; dégâts très importants
puce Janvier 1993 – Cyclone Colina – 2 morts ; dégâts importants
puce Février 1998 – Fortes pluies - 1 mort ; dommages importants
puce Janvier 2002 – Cyclone Dina – dégâts très importants
puce Mars 2002 – Éboulement en falaise à la Rivière des Pluies créant un barrage et une retenue naturelle – 500 000 m³, 3 victimes liées à la rupture du barrage
puce Mars 2006 – Tempête Diwa – maisons emportées le long des berges de la Rivière des Pluies
puce Mars 2006 – Éboulement sur la route du Littoral (La Possession) – 30 000 m³, 2 victimes et fermeture de la route durant plusieurs semaines
puce Février 2007 – Cyclone Gamède – 2 morts et 90 blessés – dégâts importants dont l’effondrement du pont de la Rivière Saint-Étienne
puce Mars 2009 – Cyclone Gael – 2 morts – dégâts importants
puce Janvier 2013 – Cyclone Dumile – dégâts importants
puce Janvier 2014 – Cyclone Béjisa – 1 mort et 17 blessés dont 2 graves; dégâts importants
puce Mars 2015 – Tempête Haliba – fortes pluies et inondations ; route du littoral fermée dans les deux sens pendant près d’1 semaine suite à un éboulement de 200 m3.